Les Roms ne s’aident pas, aidons-les!

« Aide-toi et le ciel t’aidera! » dit le proverbe, un proverbe qui vient d’une certaine culture, qui suppose une vision du monde qui aille au-delà du bout de son nez. Dans l’Europe multiculturaliste si chère aux bonnes âmes nombreux sont ceux qui demeurent en marge d’une telle conception du monde. A commencer par les Roms de l’Europe de l’Est et des Balkans. Ils se comptent par millions. Surpris dès la chute de l’empire soviétique et l’ouverture des frontières par la rapidité du développement économique, de l’intégration européenne et par la liberté extraordinaire offerte les transports bon marché, ils ont passé ont quelques années de la roulotte tirée par une haridelle aux voitures, autocars et caravanes sans que leur socialisation suive le même rythme. A l’heure actuelle, la question rom est devenue une des plus lancinantes posées aux divers États concernés en raison de l’allergie dont ces populations font montre envers les cultures européennes dominantes. Les mesures policières et discriminatoires prises par les gouvernements français et italiens notamment, les vexations racistes qu’ils subissent dans leurs pays d’origine font des Roms la minorité la plus menacée de notre continent. La plus haïe aussi. Alors que leur histoire est méconnue. Je me suis penché sur un pan de cette histoire pour comprendre le débat en cours sur leur nom générique: s’agit-il de Tsiganes ou de Roms. Voyez mes conclusions sur Largeur.com, ici.

Tsiganes à vendre

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article a été publié dans Histoire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s