Poutine, le héros d’un autre temps

Déjà douze ans de poutinisme et les Russes s’en versent une nouvelle rasade de six ans. Avec des hésitations, en se bouchant (un peu… si peu) le nez, comme s’il s’agissait de faire le remake d’un western spaghetti noyé dans la vodka. Pour quelques roubles de plus. Il est étonnant de voir à quel point le leader russe n’est plus en adéquation avec son époque. En l’an 2000, après Eltsine, cela passait. Il pouvait rouler des mécaniques, jouer au faux dur, se donner des airs de conquérant. Personne n’était dupe. Flic il était, flic il resterait. La Russie avait besoin de flics. Elle prenait son flic en souriant, l’air de dire : « C’est pas grave, ne vous inquiétez pas, on connaît ! »

Mais aujourd’hui ? Douze ans d’immobilisme où seuls quelques malins se remplissent grossièrement les poches, c’est très long. Surtout pour des Russes qui ont espéré si longtemps, avec une folle intensité, faire jeu égal avec les Occidentaux. Cela se sent à fleur de peau chez ces innombrables et fort aimables touristes que l’on côtoie dans les rues ou magasins de Lausanne ou Genève. Par rapport à leur élégance, à leur légèreté, Poutine fait un peu loubard franchement sur le retour. Il est mal barré le judoka du KGB. Peu de chance d’arriver à la fin de son mandat. Son temps est passé.

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s