Mémoire prescrite et refoulement sur commande

Il n’est pas difficile d’imaginer que de nombreux lecteurs du quotidien Le Temps (22.05) auront eu un haut-le-cœur en apprenant qu’en 1956 Alain Resnais avait été censuré tant au festival de Cannes qu’aux Rencontres de Genève pour son court-métrage Nuit et brouillard consacré à ce qu’on n’appelait pas encore la Shoah. A Cannes sur intervention de l’ambassade de la République fédérale allemande. A Genève sur le conseil de Max Petitpierre, notre ministre des affaires étrangères et peut-être de l’ambassade allemande.

Cela me rappelle une mésaventure qui m’est survenue à Bruxelles en 1964. Avec une amie juive belge, nous décidâmes d’aller danser dans un club dont je me souviens qu’il était contigu du fameux restaurant Au roi d’Espagne sur la Grand’ Place. A un certain moment, signe de cette inculture niaise fondée sur l’adulation du succès à la mode, le disc-jockey passa la chanson Nuit et brouillard que Jean Ferrat avait écrite en mémoire de son père mort à Auschwitz. Nous quittâmes immédiatement les lieux.

Quand le génocide des juifs fut-il vraiment identifié et reconnu dans toute son horreur ? Pendant une vingtaine d’années il fut confondu avec les horreurs de la guerre, ses millions de morts, Stalingrad, Hiroshima, etc. Le tournant survint au milieu des années 1960 avec en premier lieu la guerre des Six-Jours (juin 1967) qui eut une résonance mondiale, mais aussi le renouvellement des élites allemandes et à la mise à l’écart des anciens nazis suite au remplacement du chancelier Kurt Georg Kiesinger (un des adjoint de Goebbels à la propagande) par Willy Brandt en 1969 (seulement !).

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article, publié dans Histoire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s