Il y a vingt ans, quand la Suisse tournait le dos à l’Europe

La diplomatie européenne de la Suisse est dans une impasse totale. Bruxelles, mais aussi divers Etats européens, notamment à l’Est, n’en peuvent plus des réticences helvétiques à appliquer des accords en principe acquis. A l’intérieur même du pays, le cancer ravageur du blochérisme continue de disperser ses métastases. A tel point qu’une commission parlementaire en arrive à vouloir enfermer de simples demandeurs d’asile humanitaire dans des camps d’internement.

Plus que jamais la Suisse profonde pense pouvoir s’extraire du monde réel et se recroqueviller dans le nid douillet de son égoïsme. Cette situation n’est pas nouvelle, elle a même traversé les siècles. Mais la mondialisation des relations humaines et la globalisation des économies ont changé la donne historique.

La dernière fausse manœuvre diplomatique suisse s’est produite il y a vingt ans quand le Conseil fédéral proposa aux Suisses d’adhérer à l’Espace Économique Européen (EEE) et déposa en même temps une demande d’adhésion à l’actuelle Union européenne. « Pour ne pas devoir faire la queue avec les anciens pays communistes » disait-on alors dans les couloirs bernois. L’échec fut cinglant.

Le magazine on-line Largeur.com m’a demandé de rappeler dans quelles conditions se produisit le plus grand désastre diplomatique depuis la dernière guerre. Vous pouvez lire le premier de deux articles en cliquant ici-même.

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article a été publié dans Histoire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s