La Suisse et l’Europe (II)

La deuxième partie de mon rappel historique du vote par lequel la Suisse refusa il y a vingt ans de lier son destin à celui de l’Europe politique est en ligne sur Largeur.com. La question aujourd’hui brûlante est de savoir comment le pays peut inventer une nouvelle approche de cette question. Comment aussi les élites politiques peuvent recoudre des pans entiers de la population dont les sondages montrent qu’elle est profondément divisée, en premier lieu entre sensibilité latine et alémanique. Comment enfin Bruxelles, dont le déficit démocratique n’est que trop criant, manœuvrera pour rendre son action sinon sympathique du moins acceptable pour des peuples malmenés par la crise et l’arrogance des marchés. Pour le moment, hélas, rien ne se dessine à l’horizon.

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article, publié dans Histoire, Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s