Kershaw et la capitulation sans condition (suite)

Quittant un instant le Valais pour me changer les idées en butinant au hasard dans les Écrits intimes de Roger Vailland (Gallimard, 1968, p. 101), je suis tombé sur cette note du 11 août 1944.

Pourquoi, contre toute raison semble-t-il, les Allemands continuent-ils à se battre en ordre dispersé (dans le nord de la Finlande, dans les Pays baltes, dans les Balkans, dans les îles de la mer Égée, en Normandie, en Norvège, etc.) au lieu de rassembler ce qui leur reste de bonnes troupes pour la défense des points essentiels ?

Est-ce l’incapacité d’Hitler à faire la part du feu

Ou bien parce que chaque abandon partiel est de telle conséquence pour l’ensemble (ici à cause du prestige, là à cause du pétrole, du blé, etc.) qu’il est impossible de s’y résoudre librement ? Mais c’est encore incapacité de faire la part du feu.

En beaucoup de cas, il doit y avoir des hommes qui continuent à se battre parce qu’ils sont incapables d’imaginer ce qu’ils pourraient d’autre. En 18, il y avait les 14 points de Wilson. A l’heure actuelle, les Anglo-Saxons n’ont pas encore fait connaître leurs conditions de paix : il semble qu’eux-mêmes soient incapables d’imaginer ce qui peut succéder à la bataille.

A quoi bon prolonger la lutte ? devraient se dire les Allemands. Mais alors que faire ?

L’Allemand qui aurait pu jouer le rôle de Pétain a sans doute été fusillé ou pendu à l’occasion du vrai ou faux complot contre Hitler.

… parti à la pêche.

Difficile de trouver meilleure conclusion (provisoire ?) à mes deux articles sur Kershaw, la fin de la guerre et la capitulation sans condition. A l’époque Vailland, ancien résistant était journaliste.

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article, publié dans Histoire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s