EN MARGE L’Egypte en manque de touristes

Me souhaitant bon voyage pour Louxor, des amis m’avaient mis en garde : « C’est la meilleure saison pour visiter les antiquités égyptiennes, mais prends garde, c’est aussi la période de l’année où les touristes sont si nombreux que la foule va te couper une partie de ton plaisir. » Arrivé au Caire, contraint à une escale de six heures, je trouve en pleine journée un aéroport désert. Sur les hauts lieux touristiques, pas l’ombre d’une cohue. Le tourisme égyptien s’est effondré, volatilisé. Les autorités parlent d’un reliquat de 10% par rapport à la norme, mais le chiffre est probablement encore surévalué. La crise est appelée à durer, vu les incertitudes politiques et la moutonnerie des amateurs de voyages. Si vous renvoyez depuis longtemps le plaisir de découvrir une civilisation fabuleuse de crainte de vous faire marcher sur les pieds, prenez un billet d’avion, vous rendrez service aux Egyptiens qui ne méritent pas une telle calamité. Et quatre mille ans de culture étalés sous vos yeux vous montreront à quel point nous sommes petits.

Bonne année 2013, chers lecteurs.

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article, publié dans Perso, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s