Vacances! Retour en septembre

Banat Bazias 05.2006 070

Coucher de soleil sur le Danube à Bazias ancienne gare ferroviaire et portuaire sise autrefois en Autriche-Hongrie. Alors, les voyageurs à destination d’Istanbul y quittaient l’Orient-Express pour prendre un bateau. Aujourd’hui à l’abandon, juste à la frontière séparant la Roumanie de la Serbie, le lieu est désert à part un bistrot dont la patronne  cuisine de délicieux poissons. Séquelle de la brouille entre Tito et Staline, cette rive du fleuve est restée en marge du monder moderne.

Publicités

A propos gerarddelaloye

Journaliste et historien, vit entre la Suisse romande et la Transylvanie. Dernier ouvrage publié: "Les douanes de l'âme et autres chroniques roumaines", Ed. L'Aire (Vevey CH), 2016, 130 p.
Cet article, publié dans Histoire, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s